Présentation

« Le Jardin », par le biais de personnages animaliers au caractère rempli d’humour, ose aborder le sujet de la différence, du handicap et de la complémentarité.

Cette œuvre poétique se prête à imaginer un univers de sonorités naturelles, de bruissements de feuilles, de cris d’animaux, qu’on retrouve en flânant dans un parc.

La musique, les accords sont les principaux véhicules à l’imagination des spectateurs dans un plateau volontairement dépouillé, et habillé de lumière.

« Le Jardin / Il est interdit aux poissons de grignoter les pieds des tortues » aborde le thème des saisons, et permet de développer des questions liées à l’environnement : le percussionniste Maxime Echardour a ainsi construit un instrument original, fait d’objets naturels et de récupération, qui éveillent la curiosité du jeune public lorsque le musicien le manipule, sur scène.

Lors de ses premières représentations, le spectacle était suivi d’un échange avec les musiciens, et un temps de rencontre avec un paysagiste (Vincent Genez, paysagiste et pépiniériste aux Pépinières du Plateau de Versailles).

La pièce « Le Jardin/Il est interdit aux poissons de grignoter les pieds des tortues » a été initialement créée pour le TJP de Strasbourg dans une résidence d’écriture, puis mise en ondes sur France Culture, avec une réalisation de Michel Sidoroff, en 2007.

Elle est parue aux Éditions Le Jardin d’Essai, avec des illustrations (16 planches originales en couleur) de Fabienne Delude.

Le texte du « Jardin » (« Il est interdit aux poissons de grignoter les pieds des tortues ») est disponible aux éditions D’ici et d’ailleurs.

Résumé

Depuis quelques jours, on dirait qu’Annick, la gardienne du jardin botanique, ne va pas très bien. Comment lui rendre le sourire ?  Bonzo l’écureuil, Kiko le hérisson, Enzo le pigeon voyageur, Vénus la coccinelle, Lola la grenouille, Hadi le canard et Vincent l’écrivain se réunissent pour trouver une solution …

« Le Jardin », c’est comme un monde en miniature. Quatre saisons durant s’y croisent bêtes et hommes, avec leurs espoirs, leurs failles, leurs questions, leurs plaisirs … bref, leurs histoires, à la fois minuscules et vitales.

Générique

Texte : Laurent Contamin

Mise en scène : Laure Gouget

Distribution :

Johanne Mathaly – Violoncelle

Maxime Échardour – Percussions

Laure Gouget – Narration

James Angot – Création lumière 

Durée du spectacle : 40mn

A partir de 5 ans

Ce spectacle a été soutenu par le CLEA GPS&O 2018-2019 et la DRAC Île-de-France.

Création au Théâtre de la Nacelle à Aubergenville (12 février et 13 février 2019).

Le spectacle a bénéficié d’une résidence de création artistique au Théâtre de la Nacelle. En partenariat avec l’Ensemble Almaviva.

Télécharger le dossier pédagogique

Extraits vidéo :

Répétition « Scies musicales »